SANDRINE PIAU

avec Susan Manoff (piano)

Révélée au public par la musique baroque, Sandrine Piau affiche un large répertoire, reflété par une abondante discographie, et confirme sa place d’exception dans le monde lyrique.

Elle s’illustre dans de nombreux rôles sur les plus grandes scènes internationales :  Cléopâtre (Giulio Cesare), Morgana (Alcina) à l’Opéra de Paris, Alcina, Mélisande, Sandrina, (La Finta Giardiniera), Sœur Constance (Dialogue des Carmélites) à la Monnaie, Alcina et Dalinda (Ariodante) à Amsterdam, Pamina (Die Zauberflöte), Donna Anna (Don Giovanni) et Sœur Constance au Théâtre des Champs-Elysées, Despina (Cosi fan tutte) et Tytiana (A Midsummer Night’s Dream) au Festival d’Aix en Provence. 

En concert, elle se produit dans L’Enfant et les sortilèges (Chung et Dutoit/Boston Symphony), La Création (Harding), Jeanne d’Arc au bûcher (Masur/ Berlin), Le Songe d’une nuit d’été (Herreweghe) la Messe en ut (Bolton/Festival de Salzbourg), Les Illuminations (Wigmore Hall)...

En récital, elle a pour partenaires les pianistes Alexandre Tharaud, Georges Pludermacher, Myung-Whun Chung et Jos van Immerseel, avec lequel elle a enregistré des mélodies de Debussy.

Sandrine Piau a déjà consacré quatre disques à Haendel et Mozart et  deux albums de récitals, « Apres un rêve » et « Évocations » témoignant de sa relation privilégiée avec Susan Manoff avec laquelle elle se produit régulièrement en récital (Carnegie Hall, Wigmore Hall, tournée aux USA et au Japon). Son dernier opus, « Desperate Héroines », enregistré avec l’Orchestre du Mozarteum Salzburg et Ivor Bolton a fait l’unanimité des critiques.

Aujourd’hui, Sandrine Piau enregistre exclusivement pour Alpha Classics et son premier disque sous ce label sera un disque de récital intitulé « Chimère ».

Ses prochains projets la conduiront à Bologne pour  « Dialogue des Carmélites » ainsi qu’à Paris, en province et en Europe pour des concerts.  

Sandrine Piau a été faite Chevalier de l’Ordre des Arts et Lettres en 2006 et élue ‘Artiste Lyrique de l’Année’ aux Victoires de la Musique 2009.

SUSAN MANOFF

Née à New York, Susan Manoff étudie le piano et la musique de chambre à la Manhattan School of Music puis l’accompagnement avec Gwendolyn Koldofsky. En 1982, elle gagne le Petri Award en tant que soliste et accompagnatrice et vient s’installer en France où elle reçoit l’enseignement de Gaby Casadesus et Noël Lee.

En 1985, Susan Manoff devient professeur à l’école de l’Opéra de Paris et accompagne les cours de Christa Ludwig et Hans Hotter. Elle enseigne successivement à Munich, Lyon, Toulouse, Londres…

Tout en poursuivant une carrière de récital et de musique de chambre, Susan Manoff se consacre à l’art de l’accompagnement qu’elle pratique aux côtés des plus grandes voix : Renée Fleming, Susan Graham, Natalie Dessay ou encore Patricia Petibon.

La pianiste est régulièrement à l’affiche des festivals prestigieux de Covent Garden, Verbier, Lugano, Montpellier, Aix-en Provence, ou Présences...

Susan Manoff a enregistré avec l’ensemble vocal Michel Piquemal, avec la soprano Patricia Petibon et plus récemment avec le violoniste Nemanja Radulovic et la soprano Sandrine Piau.